Un expert tire le signal d'alarme : Un expert de Mayo Clinic fait part de ses préoccupations vis-à-vis du vapotage


Expert Pitch

ROCHESTER, Minnesota. — Les décès probablement liés au vapotage faisant les gros titres, on s'inquiète de plus en plus de ses effets et des maladies pulmonaires qui y sont associées. Les responsables de la santé craignent qu'il n'y ait un lien possible entre le vapotage et un certain nombre de décès multiples survenus aux États-Unis. Bien que la cause des lésions pulmonaires ne soit pas nécessairement claire, les Centers for Disease and Control and Prevention ont tiré la sonnette d'alarme afin de mettre fin au vapotage en attendant une enquête plus approfondie sur l’augmentation des décès liés à des affections pulmonaires.

« La chose essentielle que les gens doivent savoir, c’est que le vapotage n’est pas de la vapeur d'eau. Il s'agit d'une solution complexe de produits chimiques, dont l’état d’origine a été modifié, puisqu’ils ont été chauffés à des températures élevées. » Dr. J. Taylor Hays

En tant que Directeur du centre Nicotine Dependence Center au sein de Mayo Clinic, le Dr. J. Taylor Hays a exprimé des préoccupations similaires concernant le vapotage. « La chose essentielle que les gens doivent savoir : dans le vapotage, ce n'est pas de la vapeur d'eau. Il s'agit d'une solution complexe de produits chimiques, dont l’état d’origine a été modifié, puisqu’ils ont été chauffés à des températures élevées. Bien que ces composants soient considérés comme inoffensifs par ingestion, les arômes comme la cannelle, les vecteurs comme la glycérine végétale, ne sont pas des produits dont l’absorption et l’inhalation sont inoffensives, car leurs composants chimiques ont changé. »

Les dispositifs de vapotage, que l’on appelle également cigarettes électroniques, fonctionnent en chauffant un liquide qui contient généralement de la nicotine, de la glycérine et d'autres produits chimiques, inhalés par les utilisateurs. « Bon nombre des substances chimiques qui peuvent maintenant être inhalées contiennent différents aldéhydes et d'autres substances chimiques, dérivées de ces produits d'origine, et nous pensons qu’ils sont probablement nocifs. Nous savons que certains d'entre eux sont potentiellement cancérigènes », affirme le Dr Hays.

Bien que nous ne connaissions pas la cause de cette augmentation des maladies pulmonaires, le vapotage ne peut pas être exclu. Comme le remarque le Dr. Hays, « n’inhalez jamais rien par vos poumons sauf de l'air ».

Le Dr. Hays est à la disposition des médias pour parler des préoccupations liées au vapotage. Veuillez contacter Sharon Theimer, Affaires publiques de la Mayo Clinic, 507-284-5005, newsbureau@mayo.edu pour organiser un entretien.

###

À propos de Mayo Clinic
Mayo Clinic
est une organisation à but non lucratif, engagée dans l’innovation dans la pratique, la formation et la recherche cliniques. Elle offre une oreille bienveillante et fournit une expertise et des réponses à tous ceux qui souhaitent guérir. Rendez-vous sur Mayo Clinic News Network pour obtenir d'autres actualités de Mayo Clinic et An Inside Look at Mayo Clinic pour en savoir plus sur Mayo Clinic.

Contact médias :
Sharon Theimer, Affaires publiques de la Mayo Clinic, 507-284-5005, courriel :
newsbureau@mayo.edu

0.43632